Aventure FrenchKiss

Le récit d'une année à voile en famille.

Enfin des nouvelles!

8 Commentaires

Nous filons à vive allure dans notre annexe, il est 21h.  Le ciel est étoilé et le lagon de Simpson Bay est éclairé par tous les mégas yacht qui arrivent par dizaines pour la période des fêtes.  Sacha et Noah sont à l’avant éclairant de leur lampe de poche notre route et éclatent de rire à chaque saut de l’annexe sur les vagues.  Esther veille tout en tenant Noah, instinct de mère,  et me jette un regard complice.  Je savoure ce petit moment de bonheur en voyant FrenchKiss se profiler fièrement dans la noirceur, notre maison, notre repère.

La soirée a été improvisée, comme toutes les autres.  Apéro sur la plage pour voir les feux du « full moon party » avec tout plein d’enfants qui courent et jouent sous la lumière des feux.  Les garçons sont en transe, en maillot et torse nu, les pieds dans le sable encore chaud.  La connexion internet étant bonne, nous avons étiré le plaisir et perdu l’envie de cuisiner ce soir.  Direction sushi bar, repéré plus tôt dans la journée.  Nous accostons tout à coté du ponton d’un glacier  sorti de nulle part,  offre une sélection de glaces bénie des dieux avec en prime, un magnifique carrousel antique qui fera la joie des enfants.  Une autre soirée magique, où les découvertes se succèdent et nous émerveillent.

….

Il y a une semaine, nous avons quitté pour la première fois à quatre notre port d’attache, Oyster Pond.  Un grand moment pour nous; seulement Esther et moi pour naviguer et prendre en charge notre bateau et nos mousses.  La sortie s’est fait au près serré, sous 20-25 nœuds bien établis avec une houle de 2-3 mètres….malgré ses 44 pieds et ses 17 tonnes, FrenchKiss se fait brasser de tout bord, tout côté.  J’essaye d’alléger l’atmosphère tant bien que mal avec quelques blagues et chansons mais mon équipage n’est pas dupe, il détecte bien que l’océan Atlantique m’impressionne tout autant qu’eux.  Je me sens tout petit et réalise à nouveau que la mer est un autre environnement où rien ne peut être laissé au hasard.   Les petites navigations s’enchaînant depuis le dernier mois, les réflexes et la confiance reviennent tranquillement.  Notre plan de prendre notre temps s’avère être le bon choix mais  notre transformation de terrien à marin n’est pas toujours facile.  Il faut se réhabituer au bruit du vent, parfois fort et terrifiant, au mouvement incessant de la houle et au fracas des vagues sur la coque de notre navire.

***

Nous ne sommes pas vraiment de bons bloggeurs avec le peu de nouvelles que nous avons donné mais il faut dire que ce dernier mois à Saint-Martin peut se résumer à deux choses : la préparation du bateau….et la fête!    Après la sortie de Frenchkiss pour carénage, ce fut la course pour trouver les nombreuses pièces nécessaires pour les réparations, la boîte à outils à compléter, un nouveau moteur d’annexe à acheter, les pompes de cale à changer, les toilettes à rénover entièrement, les réserves de bouffe à préparer et la prise en main du bateau. Des dizaines d’allers-retours à faire sur l’île entre le côté hollandais et le côté français afin de pouvoir trouver ce dont nous avons besoin.  Chaque magasin cache un trésor recherché mais le problème c’est qu’il faut tous les faire pour arriver à nos fins!

Beaucoup de temps perdu car ici tout est long, aucun feu de circulation certes, mais des troupeaux de vaches qui bloquent la route, des poulets en folie qui courent partout, des iguanes à éviter et des magasins qui ferment pour la sieste de midi à … quelque part en après midi….selon leur humeur.

 

Nos journées ont donc filé comme l’éclair! À travers toutes ces tâches, il ne fallait pas négliger l’école de Sacha qui prend facilement toutes nos matinées et surtout, profiter de la visite de nos amis et famille venus nous aider à ces préparatifs.  Il faut dire que Saint-Martin offre une multitude de bars, restaurants et endroits magiques où le rosé et les BBC ont coulé à flot! Si une image vaut mille mots, voir notre album photos qui parle à lui seul!!!!!   Profitant de la présence de nos visiteurs, nous avons navigué en bande autour de St-Matin et St-Barth afin de profiter de leur bras et de leur expérience.

***

Voila bientôt 1 mois que nous avons aménagé à plein temps sur le bateau.  Les appréhensions du début se sont dissipées et chaque passager à su s’organiser et faire sa petite place à bord.  Une fois les habitudes quotidiennes adaptées, FrenchKiss s’avère un petit nid douillet où il fait bon de se retrouver en famille et dormir.  Les journées sont rythmées par l’école, les petits et gros travaux d’entretien, les plongées avec les tortues et langoustes et quelques courses pour ravitailler la famille.  Les mouvements du bateau sont décidés au jour le jour, selon la météo, nos envies et humeurs….le paradis quoi!!!

Nous envoyons ce post de l’île Pinel qui est désertée par les touristes cette semaine.  Un petit bout de plage paradisiaque ou nous prévoyons rester quelques jours afin d’explorer tout ce que le coin nous offre. Le programme restera semblable jusqu’au fêtes après quoi nous devrions être prêt pour découvrir de nouvelles îles.

 

Petit mot d’Esther :

 

Nos Indiens des Caraïbes d’Halloween (voir photos) se sont transformés en vrais Robinsons profitant de chaque découverte que ce voyage leur offre… Sacha qui nous avait dit un soir de tempête qu’il était heureux pour nous mais que ce voyage était notre rêve et non le sien est revenu sur ses paroles. À date, le plus difficile reste l’école à bord… La maîtresse a souvent annulé ses cours ces derniers temps car trop mal au cœur, au grand bonheur de son élève! Mais maintenant qu’elle s’amarine, elle reprend le dessus et rattrape son retard!!!!!

 

Ce n’est que du bonheur de voir les garçons grandir si vite et changer chaque jour… Eux, qui passaient leur temps à s’ennuyer à la maison, passent leur journée à s’occuper avec des bouts de cordes, des morceaux de bois et des iguanes… Lorsque je vois Sacha nager avec une tortue ou mon petit Noah flotter à côté d’un barracuda 4 fois plus gros et grand que lui, je me dis que notre mission est accomplie et que ce voyage les transformera pour leur vie future… En attendant, il est vrai que mon cœur de maman s’est arrêté mille fois de battre en les voyant courir sur des quais qui manquent de s’effondrer, escalader des montagnes à travers des sentiers étroits et glissants ou encore nager près des hélices de moteurs ou rester coincé sous les annexes…. Bref, le danger est partout, on le sait et on appréhende toujours le pire lorsqu’on est loin des côtes… La maladresse de Sacha le fera dégringoler les marches de la descente du bateau, ouf, ce n’est qu’un menton écorché! Noah se prend les pieds dans les cordages, ouf, ce n’est qu’un ongle d’orteil arraché! Des apprentissages de petits garçons! Après tout, il y a autant de dangers sur terre, ils sont juste différents… Chaque soir, je les embrasse et m’endors bien avant eux!!!!!!

 

Je me suis bien habituée à ma petite cuisine, je sais faire la vaisselle complète avec une tasse d’eau, faire l’amour à mon Capitaine sans le toucher (il fait trop chaud!) et mon dressing se résume à un sac de recyclage d’un supermarché! Heureusement, dès que je vois un bel hôtel, je m’y faufile vite, emprunte (non, non, je ne vole pas!!!!!!) une ou deux serviettes pour faire croire que je suis bien une cliente et fonce faire ma lessive dans le lavabo des toilettes et mon shampooing ni vu ni connu dans la piscine! Ce n’est pas long que mes trois glues rappliquent vite…..

 

Le soleil va bientôt se coucher sur Pinel et c’est l’heure de l’apéro, alors on vous quitte en vous envoyant quelques photos de notre nouvelle vie! Nous avons fait notre petit sapin hier soir, le Père-Noël pensera ainsi à nous, même au milieu de l’océan…

Gros bisous à tous nos followers

Esther, Etienne, Sacha et Noah

IMG_3272

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Enfin des nouvelles!

  1. Man you need an English version too! haha

  2. Merci pour ce bon reportage. Bravo à vous deux pour ces nouvelles qui nous permettent une escapade avec vous. Neige et froid sur Montréal. Armande fait ses préparatifs pour sa session à Mexico. Grosses bises de nous deux Françoise

    Envoyé de mon iPad

    >

  3. Salut la marine family 😉

    SUPER les photos!! Je suis content de voir que tout se passe bien pour vous 4. J’espère qu’avec Marie-Claude on pourra venir vous voir 🙂

  4. Voilà des nouvelles vraiment rassurantes!
    Vous êtes aux aguets mais profitez de la vie! Bravo!
    La photo de Noah devant la citrouille est digne de celles des National Geographic!
    Et que dire de celle de Sacha et des iguanes….

    Poursuivez bien votre rêve qui nous fait tous rêver ici, en fin de session!
    Love Val XXXXXXXXXXXX

  5. Cela me fais du bien de vous voir si heureux dans cette univers d eau et de soleil…. les enfants vivent une expérience unique, ça promet pour les rédactions…
    Les photos sont belles
    Je vous becs partout et a plus
    Fredouille

  6. Bonjour Étienne,
    C’est un plaisir de vous lire ! Vous avez la plume facile… ça va mériter un livre 🙂
    Gaetan, Delphine et Benoit.

  7. Votre récit sera Best seller !!!! La mer et le soleil vous vont très bien ! On s’en vient ! Bientôt les vacances ( pas de fin d’année scolaire Esther !! ) XXXXX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s