Aventure FrenchKiss

Le récit d'une année à voile en famille.

On lève l’ancre!

7 Commentaires

IMG_4827

Lever de l’ancre à St-Pierre, Martinique

Il est 6h00 du matin, la lumière est belle et je suis seule, en avant du bateau. C’est ici même que tout a commencé, il y a presque un an, seule sur la proue avec ma télécommande pour remonter l’ancre du bateau. Les enfants sont encore couchés, bien au chaud dans leur cabine. Étienne est à la barre et me fait signe qu’il est prêt à partir… Partir pour une nouvelle traversée, mas cette fois-ci, c’est différent car ce sera la dernière du voyage. C’est le cœur gros que nous quittons Barbuda pour rentrer à Saint-Martin et ramener Frenchkiss à sa bouée.

Cette année, je suis devenue la spécialiste de l’ancrage. Donnez-moi 8 ou 50 pieds de profondeur, sur des rochers ou du sable, dans une eau transparente ou trouble avec des rafales de vent ou pas, je vous ancrerai le bateau du premier coup.  Mais là, il s’agit de désancrer Frenchkiss pour le ramener à bon port et je ne veux pas appuyer sur la télécommande. Moi qui d’habitude appréhende chaque traversée et prie sur ce même pont les Dieux de la mer afin qu’ils se montrent doux avec nous, et bien là, je sens une véritable tempête intérieure m’envahir. Si les larmes coulent sur mes joues, ce n’est pas par crainte de faire de nombreuses heures en pleine mer, mais plutôt parce que je souhaite que cette traversée ne s’arrête jamais.  Je souhaite que l’ancre ne remonte pas et que nous puissions nous éterniser ici même à Barbuda.

Je sens alors le soleil me réchauffer la peau, je suis déjà toute salée et je vois la mer qui m’appelle. Je voudrais sauter dans l’eau et nager loin, très loin sans remonter à la surface car cette année, mon oxygène je l’ai puisé sous l’eau lors de nos plongées…

Je me mets alors à toucher et à embrasser notre beau bateau, notre Frenchkiss qui nous a si bien protégé cette année.

Et puis, tout se mélange si vite dans ma tête. Je me mets à penser à ceux que nous avons croisés cette année et qui me manquent déjà.   J’oublierai le nom de leurs bateaux, leur origine, leurs prénoms mais je me souviendrai de chaque visage et surtout de chaque regard.  Nous avons passé une heure avec certains, une journée, une semaine ou plus d’un mois avec d’autres, nous nous sommes recroisés dans un bar ou sur une île déserte par hasard, mais nous nous sommes compris mutuellement, sans explication.  Ces personnes étaient toutes inspirantes, encourageantes et tellement vraies!

Je me souviens de cette même traversée faite dans le sens inverse en décembre qui avait été un véritable cauchemar pour moi. Je me demandais, à l’époque, comment j’allais pouvoir tenir un an. J’envoyais promener Étienne qui me parlait de dépassement de soi.  Aujourd’hui, je réalise qu’en effet, je suis allée au fond de moi-même et que cette année a été une véritable révélation pour moi, l’amour de la voile et surtout la vie en mer avec tout ce que cela implique.

Je pense à l’eau, au vent, aux poissons, à toutes ces îles découvertes, aux tortues, au bateau et je leur dis à bientôt car je sais que nous devons partir pour mieux revenir.

Les larmes continuent à rouler sur mes joues, et j’entends Étienne crier et me dire qu’il faut y aller car on a presque 70 miles à faire et la tempête Bertha qui se pointe à l’est. Je dois donc obéir au capitaine et lever l’ancre malgré moi.

Je reste seule en avant du bateau et je vois la terre s’éloigner tranquillement quand soudain….je sens sur ma cuisse des petites mains qui viennent me serrer. Pas besoin d’explication, les garçons ont tout compris d’un simple regard plein de larmes.  Je repense à cette année magique que nous avons offerte aux enfants et qui fait partie de l’héritage familial que nous leur léguons.

Sacha et Noah, ces quelques mots sont pour vous.

Nous vous avons donné des jambes pour gravir les montagnes les plus hautes et accéder à vos rêves les plus fous.  Nous vous avons donné des yeux pour qu’ils continuent à s’émerveiller devant la beauté d’un arbre à pain, de la lumière d’un coucher de soleil, de la couleur des écailles d’un poisson afin que vous puissiez toujours saisir la magie d’un instant, sentir la brise du vent et l’appel du large.

Ce voyage n’est pas fini, c’est juste une courte pause et l’aventure continuera encore ensemble, c’est une promesse.

Et lorsque vous serez adultes, je vous souhaite tout simplement de continuer de vous-mêmes ce beau voyage vers la liberté.

Maman

 

L'équipage à l'approche des côtes.

L’équipage à l’approche de la  cote de St-Barthélemy

Moment de nostalgie en entrant dans le port de Gustavia

Moment de nostalgie en entrant dans le port de Gustavia

Regard triste de nos mousses à l'arrivée

Regard triste de nos mousses à l’arrivée

Esther prépare son dernier mouillage

Esther prépare son dernier mouillage

 

Publicités

7 réflexions sur “On lève l’ancre!

  1. Bojour a vous tous..on ne peut pas voir les photos encore ca dit: look at the APP in store….cette reponse vient quand je clique sur n,importe quel lien..c,etait tellemment simple avant..porquoi vous avez changé votre systeme???? Sincerement Tamila

  2. Cette fois -ci , j’ai commencé par lire le texte ……. très émouvant ….
    On a la gorge serrée pour Toi , Esther !

    En effet , le bonheur vous fait vivre forcément , dans le moment présent , des moments difficiles .
    C’est tjs quand les bons se terminent que la nostalgie vous guette et que le vague a l’âme s’installe !

    Ce moment si difficile , ou l’on mesure les choses que l’on va laisser derrière nous et qui vont nous manquer terriblement .
    la vie est un cheminement qui nous transforme , nous façonne pour mieux nous enrichir et nous faire comprendre qu’il faut profiter , chacun a sa mesure , du temps qui passe .
    Le bonheur doit se vivre au quotidien , alors je suis sûr que lorsque vous aurez passé ce cap difficile qu’ est l’acceptation de cette rupture , vous retrouverez une paix intérieure qui fera place a l’avenir !!!!

    Les photos, encore et tjs plus magnifiques que jamais : les couleurs , la lumière ………
    les modèles …….
    Etienne , tu nous a gâté .
    Merci , tu as un grand coeur ……..
    Bcp me plaisent ……. 🙂 mais une en particulier ….. un cadrage parfait d’Esther sur la plage (trop parfait ) mais c’est ce qui la rend si belle ….. : Un mélange de courbe de palmier , dont je me fou complètement et d’Esther .
    Un beau souvenir pour le final .
    Merci au mannequin !!!

    Evidemment , je pense aussi aux enfants….. a qui vous avez su donner le gôut de la curiosité , qui est probablement la plus belle qualité que l’on puise avoir , car avec elle , on ne s’ennuie jamais !

    Ca va passer ….. Un très beau texte Esther !
    De très belles photos Etienne !

    Merci .

  3. Envoyé de mon iPad

    >

  4. Bonjour Etienne et Esther,

    Merci Esther pour ce magnifique texte qui m’a, moi aussi mi la larme à l’oeil! Lorsque ça vient du coeur, un autre coeur sait le reconnaitre 😉 

    Bravo à la famille pour cette magnifique et grandiose aventure! Bravo au Capitaine d’avoir mené à bon port son équipage en toute sécurité. Naviguer entre copain, c’est une chose. Naviguer seul, c’est est une autre. Naviguer en famille, avec femme et enfants, c’est tout un exploit 😉  !!

    Je vais être heureux de vous revoir, à votre retours. Et de discuter un peu de l’ancrage sur terre après une expérience comme celle ci! C’est un autre grand défi, vous verrez 😉

    De notre côté je prépare une petite expédition en famille dans le Fjord du Sagnenay pour la semaine prochaine. Avec Florian, 4 mois, qui n’apprécie pas être laissé seul 2 minutes en place et avec Maman qui est fatigué depuis 1 an et terrorisé quand le bateau gite et de la voile en général, ça va être un autre forme de défi 😉 

    Bonne suite,

    Sébastien

    ________________________________

    • Salut Sébastien
      Merci pour ces bons mots et pour tes commentaires tout au long de ce périple. Tu as raison quand tu dis que la voile en famille et une toute autre chose. Content de voir que tu continues toi aussi avec ton petit mousse et ta douce….un futur marin!! Profites bien de ces beaux moments. On reste en contact et on s’organise pour se voir bientôt.

  5. Bonjour a tous
    Un petit coucou de la France d’ou je suis votre extraordinaire aventure
    merci pour tous vos commentaires et photos magnifique.j’ai suivi toutes les etapes de votre aventure et chaque mail recu est un veritable enchantement et une bouffe d’oxygene.un antidote congre la morosite.
    Qu’elle magnifique experience pour Sacha et Noah qui restera graver a vie dans leur memoire.
    Je vous souhaite bon retour
    Bises a tous de la France
    jacques

  6. A toute la petite famille,

    QUE DU BONHEUR!!!!

    Vous nous avez fait partager tout au long de votre année des images exceptionnelles remplies de tendresse dans vos photos de famille, d’émotions tantôt fortes, tantôt tranquilles, tantôt festives, tantôt empreintes d’une belle quiétude et des paysages grandioses, colorés., des couchers de soleil tous plus beaux les uns que les autres ..Des rencontres , vous les avez faites avec des gens nouveaux, , des animaux, des ports mais vous êtes avant tout allés à la rencontre de vous -même. .. Vous allez en sortir avec davantage de force , un sentiment de réussite totale, des images et des souvenirs plein la tête. Pour vous et les enfants, cette parenthèse de navigation sera à jamais ancrée dans votre vie de famille comme des moments privilégiés et vous embarquez pour voguer encore mais différemment après cette belle expérience.

    Étienne a su croquer vos moments avec un oeil à la fois poétique , tendre et attentif. Ses photos et vos récits respectifs, vu sous un angle différent, nous ont fait vivre et participer virtuellement à vos joies, vos doutes, vos problèmes quotidiens et à la traversée houleuse…Esther, je me revois lire ton récit et avoir moi aussi mal au coeur… et t’encourager…
    Ce que je retiens, c’est la petite dose d’humour que vous avez glissé dans vos écrits respectifs…vos sourires radieux et
    vos yeux à tous plein de soleil…

    Le feuilleton de la famille et de l’équipage du Frenchkiss va me manquer mais j’ai hâte de vous revoir , de connaître d’autres anecdotes…..

    Alors, au Capitaine, sa sirène et second et aux moussaillons maintenant aguerris , bon retour et même si vous laissez derrière vous cette belle aventure , d’autres projets germent en vous , j’en suis sûre….

    ÉNORMES bises à tous .

    Isabelle .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s